Présentation

Bienvenue

dimanche 13 octobre 2019

Une bête au paradis

Livre de la rentrée littéraire dont j'ai tellement entendu parler que je voulais me faire mon avis. 
Résultat: une lecture plutôt mitigée.

Commencé le 29/09/19
Terminé le 09/10/19




















Auteur: Cécile Coulon
Editions: L'Iconoclaste
Genre: Contemporain
Pages: 346

Note: ⭐⭐⭐✰✰ (3.5/5)


Synopsis:

La vie d’Émilienne, c’est le Paradis. Cette ferme isolée au bout d’un chemin de terre. C’est là qu’elle élève seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. 
Les saisons défilent, les petits grandissent. 
Jusqu’à ce que l’adolescence arrive, et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui ravage tout sur son passage.
Il s’appelle Alexandre.
Leur couple se forge. Mais devenus adultes, la passion que Blanche voue au travail de la ferme, à la terre, à la nature, la contraint, la corsète, la domine. 

Quand Alexandre, dévoré par l’ambition, veut partir, attiré par la ville, alors, leurs deux mondes se fracassent.


Mon avis:

Un roman sous forme de huit-clos à la ferme "le Paradis", où les personnages qui y vivent sont marqués par la vie, la mort, les traumatismes qui en découlent, mais aussi l'amour.
Ici, l'autrice confronte deux mondes: le rural, la terre pour Blanche et la ville pour Alexandre. Ainsi ces deux personnages vont s'aimer puis se déchirer, tellement leurs mondes sont opposés.
La description du monde rural est d'ailleurs brute mais tellement intense, alors que la ville est finalement absente, elle n'est pas décrite, tout juste évoquée, tout est dans la suggestion.
Des personnages auxquels, personnellement, je ne m'y suis pas attachée et je n'ai pas été enthousiasmé non plus par l'histoire dont la fin est prévisible.

L'écriture de Cecile Coulon quand à elle est puissante et brute. 
Les phrases sont courtes et crues!
J'avoue que cela m'a bien dérouté au début de ma lecture.
Mais ce style est finalement bien approprié à l'histoire.

Donc, un roman sur l'amour destructeur et la vengeance, dans un monde rural auquel l'autrice est très attaché.

dimanche 6 octobre 2019

Le bal des folles

Premier livre de cette rentrée littéraire que je lis, et c'est une excellent lecture!

Commencé le 19/09/19
Terminé le 28/09/19




















Auteur: Victoria Mas
Editions: Albin Michel
Genre: Contemporain
Pages: 256

Note: ⭐⭐⭐⭐ (4/5)


Synopsis:

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. 
Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.


Mon avis:


Voici un roman dont l'intrigue se déroule à la fin du 19° siècle, à la Salpêtrière, où officie le Dr Charcot, fondateur de la psychiatrie moderne.

Dans ce lieu, sont internées des femmes malades, mais aussi des femmes dérangeantes pour la société de l'époque ou pour leur famille. Des femmes loin d'être folles, mais des femmes affirmées ou ayant subi des traumatismes.
C'est ici, au sein de l'hôpital, qu'est donné chaque année, un bal dansant et costumé, "Le bal des folles" pour divertir le tout Paris et les têtes bien pensantes. Mais "Le bal des folles", c'est aussi, pour moi, le va et vient de ces femmes non conformes aux attentes des hommes et de cette société patriarcales.

Ainsi, l'auteure dresse le portrait de ces femmes aux destins croisés, des femmes passionnantes et émouvantes:

- Louise: jeune adolescente abusée par son oncle, sujette à des graves crises d'hystérie.
- Thérèse: ancienne prostituée, qui a jeté son proxénète dans la Seine, et qui tricote pour les internées.
- Eugénie: déposée à l'asile par son père et son frère, rejetée par sa famille car elle dialogue avec les morts.
- Généviève: infirmière depuis des années à la Salpêtrière, dévouée au Dr Charcot, et dont l'arrivée de Eugénie va chambouler ses croyances et sa vie.
Autant de femmes fortes qui nous emplissent d'émotions: peine, colère envers ce que leur impose les hommes et la société de l'époque.

Voilà donc un premier roman bien écrit et très bien documenté.

Un roman féministe sur la condition de vie, déplorable, des femmes au 19° siècle.
Une belle découverte que je recommande!

dimanche 29 septembre 2019

Mille petits riens

J'ai découvert l'écriture de Jodi Picoult en avril dernier avec le titre "Pardonne-moi". Comme j'avais beaucoup aimé, j'ai emprunté ce nouveau titre à la bibliothèque.

Commencé le 25/08/19
Terminé le 18/09/19




















Auteur: Jodi Picoult
Editions: Actes Sud
Genre: Contemporain
Pages: 592

Note: ⭐⭐⭐⭐✰ (4.25/5)


Synopsis:

Ruth Jefferson est sage-femme depuis plus de vingt ans. C’est une employée modèle. Une collègue accommodante. C’est aussi la seule afro-américaine de son service. 
Le jour où un couple de suprémacistes blancs demande à ce qu’on lui interdise tout contact avec leur bébé, Ruth est choquée de voir sa hiérarchie accéder à leur requête. 
Quand le nourrisson décède quelques jours plus tard, c’est elle qui est pointée du doigt. 
Accusée de meurtre, Ruth va devoir répondre de ses actes devant la justice. 
Mais sa couleur de peau ne la condamne-t-elle pas d’avance ?


Mon avis:

Voici un roman à découvrir ! Car c'est un roman fort sur le thème du racisme envers les Afro-américains aux Etat-Unis, la haine, mais aussi la famille et l'espoir.
Ainsi, l'auteur nous parle de tous ces petits riens du quotidien qui finalement ne le sont pas, au contraire, ce sont autant de préjugés et de haine.
Ce roman nous montre comment le racisme est encore omniprésent aux USA et qu'il faut continuer à le combattre, en s'attaquant d'abord à nos préjugés!
Au fil de notre lecture, Jodi Picoult nous amène donc à réfléchir sur notre société, mais aussi et surtout sur nous-même et sur ce que l'on croit savoir des autres.

Dans ce récit à trois voix, nous allons suivre Ruth, sage-femme accusée de meurtre du bébé de Turk, suprémaciste blanc, et Kennedy, l'avocate de la défense publique. Chacun de ces trois personnages vont narrer l'histoire, ce qui va donner du rythme au roman, surtout quand arrive la partie du procès.

En résumé, un roman qui montre le racisme le plus violent (celui des suprémacistes américains) comme le plus insidieux (celui des "petits riens" quotidiens).
Cependant, j'ai trouvé les longueurs au récit, ce qui fait que ce n'est pas un coup de coeur pour moi.

dimanche 8 septembre 2019

Vise la lune et au-delà !

Livre acheté au début de l'été pour le lire pendant mes vacances.
Je découvre l'autrice avec ce titre que j'ai bien aimé.

Commencé le 14/08/19
Terminé le 23/08/19




















Auteur: Marulyse Trécourt
Editions: Eyrolles
Genre: Développement personnel
Pages: 248

Note: ⭐⭐⭐✰✰✰ (3.75/5)


Synopsis:

Estelle a 38 ans et, en apparence, tout pour être heureuse. 
Pourtant, elle rêve d’une vie meilleure dans laquelle son chef de service reconnaîtrait sa vraie valeur, son fils travaillerait à l’école et son mari ferait plus attention à elle. 
Lors d’une insomnie résistant aux somnifères, Estelle googlise « changer de vie ». Elle tombe sur un article, inspiré par la loi d’attraction, qui explique que pour amorcer le changement, il suffit de visualiser ce que l’on souhaite et de l’écrire. Sans y croire une seconde, elle formule un premier vœu, qu'elle s'envoie par mail. 
Le lendemain matin, quand ce vœu se trouve réalisé, Estelle découvre qu'elle vient, sans le savoir, de souscrire à un programme de réalisation de rêves. 
Prenant goût à l’exercice, Estelle, supervisée par Tom, son assistant virtuel, émettra un ensemble de vœux pour rénover sa vie. 
Mais, alors que tout change autour d’elle selon ses désirs les plus fantasques, Estelle se sent toujours seule et insatisfaite. 
A quoi tient donc le bonheur ?


Mon avis:

Un roman facile qui se lit très bien.
Estelle, proche de la quarantaine, rêverait d'une vie parfaite (d'un homme parfait, d'un fils parfait, d'un boulot parfait etc...).
Lorsque cela devient possible, grâce à son assistant virtuel, elle réalise alors que sa vie ordinaire d'avant, c'est à dire sa vie avec des défauts et faite de tracas quotidiens , lui manque...
L'autrice nous amène ainsi à réfléchir sur notre propre vie et nous montre comment accéder aux petits bonheurs quotidiens pour oublier nos gros soucis. Ceci par le développement personnel présent tout au long du roman, et par lequel Estelle va atteindre une vie meilleure, une vie qui lui convient enfin.
D'ailleurs, à la fin du livre, Marilyse Trécourt nous propose des exercices de développement personnel, les mêmes que ceux que l'héroïne du roman va réaliser.

Une lecture très sympathique que je recommande aux adeptes de développement personnel et à tous ceux qui veulent vivre leurs rêves!

dimanche 1 septembre 2019

Surface

Voici le deuxième titre d'Olivier Norek que je lis, après "Entre deux mondes" que j'avais beaucoup aimé.

Commencé le 05/08/19
Terminé le 13/08/19




















Auteur: Olivier Norek
Editions: Michel Lafon
Genre: Policier
Pages: 425

Note: ⭐⭐⭐⭐✰✰ (4.5/5)


Synopsis:

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture. 
Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier... 
Comment se reconstruire dans de telles conditions ? 
Mais voilà que soudain, le squelette d’un enfant disparu vingt-cinq ans plus tôt, enfermé dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier...


Mon avis: [ Coup de 💜 ]


Avec ce titre, Olivier Norek signe de nouveau une réussite!

En effet j'ai beaucoup aimé ce roman policier très humain, à travers le portrait du capitaine Chastain, une femme "gueule cassée" suite à une arrestation qui a mal tournée en région Parisienne. Une femme déterminée, qui va se battre pour se reconstruire et s'accepter.
Ainsi, pour se "reposer", elle va être envoyée dans un petit commissariat de l'Aveyron, où tout le monde se connaît. Mais peu de temps après son arrivée, elle va devoir gérer un cold case dont le décor est une ville fantôme engloutie par un lac artificiel. La vérité fera t'elle surface?

Ici l'écriture est directe, dynamique et très bien rythmée, ce qui fait qu'on ne s'ennuie jamais.

L'intrigue est parfaitement menée, même jusqu'à la dernière page, grâce aux nombreux rebondissements. Tout cela en fait une lecture addictive.
Enfin, les personnages sont plutôt attachants et se dévoilent tout au long du récit pour parfois laisser apparaître leur face d'ombre...

Voilà ce qui en fait pour moi une excellente lecture et un coup de coeur!

dimanche 25 août 2019

Raisons obscures

Livre acheté lors du salon du livre de Montaigu en avril dernier. L'occasion aussi pour moi de rencontrer Amélie Antoine.

Commencé le 27/07/19
Terminé le 04/08/19



















Auteur: Amélie Antoine
Editions: Xo 
Genre: Contemporain
Pages: 378

Note: ⭐⭐⭐⭐ (4/5)


Synopsis:

Deux familles ordinaires à l'heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l'écart dans son entreprise.

Deux familles où règnent les secrets.
Où, sans que personne ne s'en aperçoive, un enfant est
progressivement démoli par un autre. Harcelé, rabaissé, moqué au quotidien.
Détruit dans le silence et l'aveuglement le plus complet.

Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu'à ce que tout déraille...
Pour des raisons obscures.



Mon avis:

Voici un livre fort!
Une lecture bouleversante mais nécessaire car tellement d'actualité!

Difficile d'en dire beaucoup sur le livre sans en dévoiler trop. 
Et trop en dévoiler pourrait nuire au lecteur. C'est un peu ce qui s'est produit pour moi: à force de lire trop de critiques et d'avoir tellement entendu parler de ce roman coup de poing, je m'attendais à la fin.
Néanmoins, ce texte laisse des traces et fait mal: tout au long de la deuxième partie, je me suis demandée jusqu'où cela pouvait aller entre les deux enfants...

Ainsi, le roman est bien construit, avec deux parties: une première partie narrée par les adultes, assez lente, où tout se met en place. 
Et une seconde partie, là où tout déraille, narrée par les enfants. 
Des personnages dont la psychologie est bien travaillée. 
Des personnages ordinaires qui pourraient être vous et moi, qui pourraient être nos enfants...

Donc une lecture poignante qui nous pousse à réfléchir!

samedi 10 août 2019

Par amour

Je connaissais Valérie Tong Cuong avec le titre "Pardonnable, impardonnable" que j'avais beaucoup aimé! J'ai profité d'une lecture commune avec le grouge FB "Des livres et nous" pour lire le dernier roman de l'autrice, et quel roman!!

Commencé le 22/07/2019
Terminé le 26/07/2019




















Auteur: Valérie Tong Cuong
Editions: Le livre de Poche
Genre: Historique
Pages: 384

Note: ⭐⭐⭐⭐✰✰ (4.5/5)


Synopsis:

Pour protéger les siens des absurdités de la guerre, il ne reste parfois que l’énergie de l’amour et la force du sacrifice... 
Retraçant le destin de deux familles emportées dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, cette fresque puissante, envoûtante, nous conduit du Havre à l’Algérie et met au jour un pan méconnu de notre Histoire.


Mon avis: [ Coup de 💜 ]


Voici un livre coup de coeur!

Un roman magistral, rempli d'émotions.
Un roman historique avec des personnages forts, courageux, combatifs. Des personnages très touchants qui vont devoir faire des choix, parfois difficiles, dans la période de la seconde guerre mondiale.
C'est aussi un roman à plusieurs voix, puisque les personnages principaux se relaient pour narrer l'histoire, que ce soient les parents ou les enfants.
Un roman où l'Amour est présent tout au long du récit: que ferions nous par amour de nos proches pour les protéger en période de guerre?
Ainsi, l'autrice a su décrire les préoccupations d'une famille française ordinaire pendant la guerre.
Le récit est doté d'une bonne intrigue et est très instructif: j'ai découvert beaucoup de choses sur la ville du Havre et sur le fait que des enfants étaient envoyés en Algérie pendant cette période. Donc bravo à Valérie Tong Cuong pour son remarquable travail de recherches!

Dans ce roman, j'ai retrouvé ce que j'avais tant aimé chez l'autrice à la lecture de "Pardonnable, impardonnable": une écriture parfaitement maîtrisée et délicate, magnifique!

dimanche 4 août 2019

Quelqu'un pour qui trembler

J'ai profité de mes vacances pour lire mon premier Legardinier avec ce titre, et j'ai beaucoup aimé!

Commencé le 12/07/19
Terminé le 20/07/19




















Auteur: Gilles Legardinier
Editions: Pocket
Genre: Contemporain
Pages: 464

Note: ⭐⭐⭐⭐✰ (4.25/5)


Synopsis:

Peut-on être un père quand on arrive vingt ans après ? 
Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. 
Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. 
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. 
Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? 
Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies. 


Mon avis:

Voici un roman plein de sensibilité, de sentiments, d'émotions et d'espoir! Ainsi, l'auteur donne une belle place à l'humanité à travers toutes les péripéties et les rencontres de ses personnages, tous très touchants malgré leur côté loufoque pour certains.
Un roman rempli d'humour également grâce aux dialogues pittoresques entre les personnages.
On retrouve ici comme thème principal l'amour paternel autour duquel l'auteur nous apporte quelques pistes de réflexions et nous offre de belles leçons de vie.
J'ai trouvé quelques longueurs au récit au début du roman, vite effacées grâce à l'écriture fluide et facile.
J'ai aussi trouvé le personnage principal de Thomas un peu trop loufoque. Il est à la limite du voyeurisme par moment quand il cherche sa fille, et cela m'a un peu gêné....

Malgré tout, ce livre est une bonne comédie inter-générationnelle que j'ai beaucoup aimé!

vendredi 26 juillet 2019

Miss Cyclone

J'aime beaucoup l'univers de Laurence Peyrin, découvert l'année passée avec "L'aile des vierges".
Cette été, j'avais très envie de découvrir celui-ci.

Commencé le 07/07/19
Terminé le 11/07/19




















Auteur: Laurence Peyrin
Editions: Pocket
Genre: Contemporain
Pages: 344

Note: ⭐⭐⭐⭐ (4/5)


Synopsis:

A l'ombre du Cyclone, les célèbres montagnes russes de Coney Island, là où New York se jette dans la mer, Angela et June, deux jeunes filles que tout oppose, se construisent ensemble dans une amitié indéfectible. 
A l'ombre du Cyclone, les célèbres montagnes russes de Coney Island, là où New York se jette dans la mer, Angela et June, deux jeunes filles que tout oppose, se construisent ensemble dans une amitié indéfectible.


Mon avis:

Laurence Peyrin nous offre encore une belle histoire remplie d'émotions!
Une histoire d'amitié entre Angela et June, se déroulant à New-York , avec en toile de fond quatre évènements qui ont marqué les États-Unis: la mort de John Lennon (c'est la que commence le récit), l'ouragan Grâce, l'affaire Clinton-Levinsky, pour finir par les attentats du 11 septembre 2001.
J'ai tout de suite été séduite par l'imbrication de ces faits marquants dans le récit, c'est une belle manière de lier la réalité à la fiction.
Ainsi, on suit les personnages, tous très passionnants, sur une période de 20 ans, on vit avec eux, on les voit évoluer et réfléchir sur leur vie.
J'avoue avoir préféré les 3° et 4° parties du roman, peut-être plus rythmées.
La plume de Laurence Peyrin est toujours aussi captivante, et son travail de recherches remarquable!

Donc, un roman qui nous pousse à réfléchir sur nos choix de vie!

mardi 23 juillet 2019

Après la mer

J'ai lu ce livre après une rencontre avec Alexandre Feraga organisée par Jessica, qui tient la librairie "Les Fringales Littéraires" aux Herbiers et Violaine du blog "Les lectures de Lailai".
Lors de cette soirée, l'auteur a longuement parlé de son dernier roman, un moment de partage fort intéressant!

Commencé le 23/06/19
Terminé le 06/07/19




















Auteur: Alexandre Feraga
Editions: Flammarion
Genre:Contemporain
Pages: 304

Note: ⭐⭐⭐⭐ (4/5)


Synopsis:

«J’avais dix ans lorsque je suis sorti de l’enfance.»
Devant la voiture chargée jusqu’à la gueule, Alexandre comprend qu’il part en vacances, seul avec son père. 

Il n’a aucune idée de leur destination : qu’importe, il espère se rapprocher de cet homme taiseux qui l’impressionne et glaner enfin quelques signes d’affection.
Le temps d’un été, Alexandre va devenir Habib – son vrai premier prénom qu’il n’a jamais utilisé en France –, traverser la mer, découvrir d’où vient son père et prouver à ses grands-parents que leur aîné n’a pas renié ses origines. 

Même si pour cela il doit engloutir tout ce que l’Algérie fait de pâtisseries et subir les corrections d’un grand-père soucieux d’honneur. 
Mais le but de ce voyage se révèle, au fur et à mesure, étrangement plus inquiétant.
Avec la tendresse et la cruauté qu’on a pour le passé qu’on enterre, Alexandre Feraga signe le roman de la fin d’une enfance.



Mon avis:

Dans ce roman autobiographique, Alexandre Feraga raconte l'été de ses dix ans, lorsque son père l'emmène en vacances en Algérie alors que ses frères et soeurs, ainsi que sa mère restent en France.
Commence alors pour Alexandre, qui va devenir Habib, un long voyage à bord de la Peugeot 504 de son père. Le jeune enfant espère ainsi se rapprocher de son père, ce dernier ne manifestant ni tendresse, ni amour à son égard.
Mais cet été va s'avérer très douloureux pour Alexandre face à la puissance des traditions et de la culture Algériennes. Malgré l'accueil chaleureux que va lui réserver sa nouvelle famille composée de ses cousins, ses grands-parents, son oncle et sa tante, le jeune garçon va vivre là-bas, la fin de son enfance de façon assez violente.

L'auteur parle donc ici de la double identité à laquelle il doit faire face. Il évoque les thèmes forts comme l'intégration, voir l'acculturation, mais aussi la transmission (ou son absence...), la filiation.
Un roman assez violent sur la fin, tant au niveau physique que psychologique, quand les traditions sont imposées à un enfant qui ne demande qu'à être aimé...

Un roman dans lequel l'auteur m'a tout de suite embarqué, malgré le passage du voyage que j'ai trouvé un peu long...
L'écriture est fluide, bien équilibrée et très sobre!

Un roman qui m'a touchée!

vendredi 19 juillet 2019

Ceux qui voulaient voir la mer

Cette année encore, je suis allée rencontrer Clarisse Sabard au Salon du livre de Montaigu. J'en ai profité pour acheter son dernier titre.

Commencé le 12/06/19
Terminé le 22/06/19




















Auteur: Clarisse Sabard
Editions: Charleston
Genre: Contemporain
Pages: 315

Note: ⭐⭐⭐⭐✰ (4.25/5)


Synopsis:

Quand Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils Marius, elle ne se doute pas que son arrivée dans le Sud sera plus mouvementée que prévue ! 
Entre ses cours de yoga un peu particuliers, sa vie de mère célibataire, son original de père et son métier d'agent de bibliothèque, la jeune femme n'a pas le temps de chômer. 
Pourtant, c'est avec beaucoup de douceur qu'elle discute avec Aurore, une vieille dame de 90 ans rencontrée dans le parc voisin. Aurore qui attend toutes les semaines son grand amour, Albert, parti à New York tenter sa chance après la guerre. 
Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. 
Mais à trop vouloir remuer le passé, c'est le présent qui va la rattraper...


Mon avis:

Voici une lecture pour faire le plein d'émotions!

L'histoire se déroule à New York dans les années 50, et en parallèle à Nice de nos jours.
Dans ce roman, Lilou, jeune maman célibataire se prend d'amitié pour Aurore, une dame âgée qui a toujours l'espoir de revoir son grand amour de jeunesse. Ces deux femmes blessées par la vie vont, à force de caractère, faire face à leur destin.
Comme toujours, Clarisse Sabard sait mêler passé et présent avec beaucoup de sensibilité et de bienveillance.
Le lecteur, lui, se laisse emporter par des personnages tous très attachants.
Aussi, la fin du récit est surprenante et touchante, ce qui fait au final tout l'attrait de cette histoire!

Une fois de plus, Clarisse Sabard est douée pour conter de belles histoires de secrets de famille!

dimanche 23 juin 2019

Malgré nous...

Suite à mon achat trimestriel chez France Loisirs, je découvre cette auteure avec ce titre, et je ne regrette pas!

Commencé le 30/05/19
Terminé le 10/06/19




















Auteure: Claire Norton
Editions: France Loisirs
Genre: Policier
Pages: 389

Note: ⭐⭐⭐⭐✰ (4.25/5)


Synopsis:

1988. Après avoir survécu à un terrible incendie en colonie de vacances, Théo, Maxime et Julien , 13 ans , se jurent une amitié indéfectible.
Le 1er juin 2009, le vol Rio-Paris s’ecraise dans l’atlantique . Parmi les passagers, Marine, l’epoUse de Théo et la mère de leur fille Julie . 

Malgré la présence fidèle de Maxime et Julien, le jeune père de famille s’effondre. Très vite pourtant, des éléments troublants laissent planer un doute autour de la disparition de Marine . 
La jeune femme ne serait peut être pas montée à bord de l’avion . 
Est elle toujours vivante ? Pourquoi Théo reste il sans nouvelles ? 
Faut il toujours faire confiance à ceux que l’on aime ?


Mon avis:

Voici une lecture palpitante et touchante!

Le début de ma lecture de ce roman policier a été assez lente, pourtant il n'y a pas de quoi s'ennuyer avec l'intrigue puisque le récit est fait de rebondissements.
Et puis j'ai dévoré les deux cents dernières pages en même pas un après-midi tellement la lecture en devient addictive pour connaître le dénouement.
Avec ce roman, Claire Norton sait faire douter le lecteur et l'emmener où elle veut, pour mieux le surprendre. Elle sait aussi toucher le lecteur par une fin très émouvante.

C'est un roman où le thème major est l'amitié, la vraie: l'amitié indéfectible! Un récit positif donc avec des valeurs fortes.
L'auteure aborde également des thèmes plus difficiles comme la dépression, le deuil ou encore l'amour et l'infidélité.
L'écriture est simple et fluide, mais contient de toutes petites maladresses qui m'ont gêné un peu quelques fois au début.

Bref, une excellente découverte que cette auteure et ce titre!

dimanche 16 juin 2019

En mode ado, garçon: je gère

Avec ce livre, je participe à l'opération Masse Critque Babelio spéciale "non fiction".
Étant maman de deux garçons adolescents, ce titre m'a tout de suite séduite. Je remercie donc Babelio et les éditions De Boeck Sup pour l'envoi et cet ouvrage.

Lu le 11/06/2019




















Auteur: Lizzie Cox
Editions: De Boeck Sup
Genre: Documentaire
Pages: 64

Note: ⭐⭐⭐⭐ (4/5)


Synopsis:

Grandir n'est pas toujours une partie de plaisir.. Relax : on te dit tout ! 
Ce guide va t'expliquer tout ce que tu dois savoir pour vivre une adolescence au top.
Des poils qui poussent de partout, des boutons qui surgissent et, soudain, les filles qui ne te semblent plus si ennuyeuses... Qu’est-ce qu’il t’arrive ?

Ne nous voilons pas la face : tu as parfois besoin d’entendre les faits, rien que les faits. Grandir n’est pas toujours une partie de plaisir, mais tu pourras bien mieux y faire face si tu sais à quoi t’attendre. 

Relax : on te dit tout, depuis le rasage jusqu’à ta vie sociale. 
Ce guide va t’expliquer tout ce que tu dois savoir pour vivre une adolescence au top.


Mon avis:

C'est un petit livre façon documentaire adressé aux jeunes garçons pré-ados et adolescents (9-14 ans). On y trouve une mine d'informations sur ce qu'ils vivent ou vont vivre pendant leur puberté.
Les informations sont illustrées de façon simple, explicite et surtout humoristique.
Ainsi, les parents et leurs enfants vont trouver avec cet ouvrage les réponses à leurs questions, aussi bien au niveau physique, psychologique que social.
Ce livre donne donc des conseils très bienveillants pour nos jeunes, sans oublier une partie sur la prévention contre le harcèlement, scolaire ou celui des réseaux sociaux.

Mon ado de 14 ans en a profité pour le lire également, il s'est prêté volontiers au jeu de la critique que voici.

Critique d'Antonin:
"J'ai aimé ce livre, car pour moi, ado, il m'a apporté des astuces (ex: combattre les odeurs de transpiration). J'ai appris tout ce qu'il se passe à l'âge de la puberté. Moi qui m'inquiétais de différentes choses, ce livre explique tout dans le moindre détail et cela m'a rassuré!
Je recommande ce livre aux adolescents car tout est bien expliqué"


Voilà donc un ouvrage complet pour rassurer parents et adolescents de façon ludique.



lundi 10 juin 2019

Cherche ton bonheur partout

Livre acheté lors du dernier salon du livre de Montaigu, où j'ai rencontré l'autrice. J'avais déjà lu "Le tendre baiser du tyrannosaure" que j'avais bien aimé, j'en ai donc profité pour me procurer son nouveau titre.

Commencé le 16/05/2019
Terminé le 29/05/2019




















Auteur: Agnès Abecassis
Editions: Flammarion
Genre: Contemporain
Pages: 323

Note: ⭐⭐⭐⭐✰ (4.25/5)


Synopsis:

Régine et Tom s’aiment. D’ailleurs, ils vivent ensemble. Presque. Quasiment. Disons qu’ils se fréquentent. Enfin, ils se fréquentent… Où en est leur relation, exactement, quand Tom veut du concret, et que Régine refuse de s’engager ? 
Mais un événement imprévu va la forcer à prendre une décision. 
Et elle choisit : la panique. Et la fuite, au volant de sa voiture. 
Tout plaquer, pour jouir de sa liberté, tant qu’elle le peut encore. Sauf qu’en voulant filer à l’anglaise, elle va se faire happer par le pire des pots de colle : Olga, la mère de Tom… 
Monique a la soixantaine, et autant de complexes. Plus de mari, des enfants partis vivre leur vie, aussi s’est-elle résolue à finir la sienne en tête à tête avec son chat. Mais la solitude, c’est d’un ennui… Alors, quand son amie Lutèce propose de la convier à une soirée de célibataires, elle accepte. Mais était-ce une si bonne idée? 
L’amour, c’est pas facile tous les jours. Mais le bonheur, ça se cherche. Partout.

Mon avis:

Quel plaisir de retrouver la plume d'Agnès Abécassis et ses personnages tous très attachants.

Suite à une nouvelle qui va la déstabiliser, Régine décide de partir fuir son amoureux, Tom, pour quelques jours. Mais c'est sans compter sur sa belle-mère, Olga, très délurée et aussi très pot de colle!
Lors de cette aventure, les deux femmes vont alors vivre des situations bien cocasses.
Puis, en parallèle, nous suivons Lutèce, jeune mariée soixantenaire, et son amie, Monique, qui souffre de solitude. Lutèce va alors aider son amie en organisant un speed-dating du troisième âge.

Agnès Abécassis nous offre avec ce récit une ode à l'amitié et à l'amour grâce à ces personnages tous très attachants. Un roman qui respire la joie de vivre!
Sa plume est fluide, dynamique et remplie d'humour. Les chapitres sont courts, ce qui donne du rythme à la lecture.

Voilà donc une lecture pétillante que je recommande pour passer un bon moment!

mercredi 22 mai 2019

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose

Livre lu dans le cadre d'une lecture commune sur facebook: OUR PRETTYBOOKS' CLUB #21 

Commencé le 07/05/19
Terminé le 15/05/19




















Auteur: Diane Ducret
Editions: France Loisir, collection Piment
Genre: Contemporain
Pages: 281

Note: ⭐⭐⭐✰✰ (3.5/5)


Synopsis:

La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir. 
Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s’emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qu’il lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie… 
On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.


Mon avis:

C'est une lecture plutôt mitigée pour moi. J'avoue ne pas avoir compris dès le début où l'autrice voulait aller, ce qu'elle voulait nous dire. Et puis finalement je me suis attachée à Enaid (ou Diane) que j'ai trouvé très touchante!
Dans ce roman, l'autrice nous montre comment se relever après les épreuves, plus dures les unes des autres: avec force et courage mais surtout avec un mental d'acier.
Une lecture touchante, pleine d'émotions sur les thèmes de l'abandon, de la filiation et du pardon.

Malgré un début en demi-teinte, la fin m'a beaucoup plus touchée, peut-être lorsque j'ai compris qu'il s'agissait de la vie de l'autrice.
J'ai aimé la façon dont Enaid va pardonner à sa mère et l'aimer, même si, il est un peu tard.
J'ai aussi été plus intéressée par les passages de l'enfance d'Enaid et toutes ses péripéties, racontées d'ailleurs avec beaucoup d'humour, mais moins par son adolescence et sa vie de jeune adulte.

C'était mon premier titre de cette autrice qui a une belle plume, et je pense en lire d'autres titres.

dimanche 12 mai 2019

Demain est un autre jour

Encore un livre lu pendant ma dernière semaine de vacances.

Commencé le 01/05/19
Terminé le 06/05/19




















Auteur: Lori Nelson Spielman
Editions: Pocket
Genre:Romance
Pages: 441

Note: ⭐⭐⭐⭐✰ (4.25/5)


Synopsis:

Qu'avez-vous fait de vos rêves de jeunesse ?
À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu'elle va hériter de l'empire de cosmétique familial. 
Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu'un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu'elle voulait vivre, rédigée lorsqu'elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d'héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list... 

Mais la Brett d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec la jeune fille de l'époque, et ses rêves d'adultes sont bien différents. 
Enseigner ? Elle n'a aucune envie d'abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. 

Un bébé ? Cela fait longtemps qu'elle y a renoncé, et de toute façon Andrew, son petit ami avocat, n'en veut pas. 
Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s'y prêtent guère. 
Tomber amoureuse ? C'est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que...


Mon avis:

Voici une agréable lecture avec cette comédie romantique, où tout au long du roman, on a envie de savoir si le personnage principal, Brett, va réussir ces défis.
Une histoire touchante, pleine d'humanité à travers la relation de Brett et de sa mère décédée. Grâce aux lettres que cette dernière a laissées, on devine ce qui a fait leur lien mère-fille. 
Un récit émouvant aussi quand à la relation que Brett entretient avec Sanquita, et ce qui va en découler...

C'est une lecture facile dans laquelle je me suis laissée embarquer par l'héroïne et sa liste d'objectifs.
J'ai aimé car j'ai à la fois souri et été émue.
L'écriture est fluide et remplie d'optimiste, comme un conte de fée moderne.

Seul petit bémol: quelques péripéties et une fin un peu trop préméditées.

En résumé: un bonne de lecture de vacances!

mercredi 8 mai 2019

Les délices de Tokyo

Livre que j'ai depuis longtemps dans ma bibliothèque, j'ai profité de vacances pour le sortir.

Commencé le 26/04/19
Terminé le 30/04/19




















Auteur: Durian Sukegawa
Editions: Le livre de Poche
Genre: Contemporain
Pages: 221

Note: ⭐⭐⭐✰✰✰ (3.75/5)


Synopsis:

Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. 
Il accepte d'embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. 
Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.


Mon avis:

Un petit roman comme un conte, plein de poésie et de douceur.
C'est l'histoire d'une amitié entre une vieille dame, Tokue, passionnée de pâtisserie, et un ancien détenu, Sentôro, devenu vendeur de pâtisserie. 
Ils vont se rencontrer devant l'échoppe de Sentôro, pour laquelle Tokue va proposer ces services. Après des débuts difficiles, ils vont se lier d'amitié.
Mais quel est le secret de cette vieille dame pour concocter d'aussi bons Dorayaki, et faire en sorte que les ventes explosent? C'est tout l'art de la transmission du savoir-faire qui nous ai conté ici.

La première partie du roman (la rencontre entre les deux personnages) est très intéressante et elle m'a bien plu. 
Par contre, j'ai trouvé la deuxième partie un peu longue et un peu trop philosophique pour moi.
Au final, je n'ai pas été transportée dans cette histoire, sûrement mon côté très terre à terre...
Cela reste toutefois une lecture très touchante.